stephaneneville2
Site officiel


Site Officiel Excuse me Mister


Fan Page Facebook

Stéphane Neville a été formé à la scène par Irène Lamberton au conservatoire d’Art Dramatique et de Musique de Marseille, ville dont il est originaire. Après une formation de comédien et de musicien il évolue durant plusieurs années au sein de nombreuses formations musicales. On lui propose par la suite à Paris, le rôle du Roi dans le spectacle musical Le Petit Prince adapté en 2002 par Richard Cocciante et Elisabeth Anaïs au Casino de Paris, puis en tournée à Shanghai, Taipei et Hong-Kong. Successivement il interprète les rôles de David Atlan dans Les Enfants du Soleil au dôme de Marseille en 2004 ainsi qu’au Zénith de Paris, mis en scène par Alexandre Arcady puis celui de Raphaël, en alternance, dans le spectacle musical Don Juan mis en scène par Gilles Maheu (Paris, Séoul)… avant d’incarner le Prince de Cendrillon (spectacle musical mis en scène par Agnès Boury), l’espace de 3 saisons au Théâtre Mogador. En 2011 c’est le rôle de Phileas Fogg qu’il se voit confier pour le Tour du monde en 80 jours, adapté par Marie-Jo Zarb.

Stéphane travaille parallèlement à la réalisation de clips musicaux, films, documentaires pour de nombreux artistes francophones comme Isabelle Boulay, Olivia Ruiz, Henry Salvador, Jonah, Dave Dario, Sébastien Chato… La musique est évidemment au centre de tout ; mélodiste, musicien multi-instrumentiste, chanteur, il compose pour lui et d’autres artistes mais aussi pour le cinéma, avec Mitfahrgelegenheit (Co-voiturage) d’Alexander Shulz (Allemagne) en 2008 et Love collection d’Antoine Lhonoré-Piquet (France),… En 2012, il rejoint la troupe de Roméo et Juliette dirigée par Gérard Presgurvic pour deux mois de tournée au Japon et en Chine, dans le rôle de Benvolio, puis en 2013 le spectacle musical Pinocchio dans le rôle de Gepetto, pour une série de représentations exceptionnelles en tournée puis au théâtre de Paris. Il participe également en 2013 au projet des Grandes voix des comédies musicales, collectif d’artistes engagés issus des grands spectacles (au profit des enfants malades, pour l’association Cœurs en Scène) initié par Stéphane Métro.

Stéphane Neville travaille actuellement à la réalisation de son album ainsi que sur de nombreux projets artistiques, mais revient à la scène, en solo avec un répertoire inédit au « P’tit’M » (Marseille) en 2013, puis au Baroc (Paris), ou à Toulon pour la nouvelle édition des Fantaisies Toulonnaises en première partie de Christelle Chollet aux côtés d’une pléiade d’artistes, au Palais Neptune, ainsi qu’à la Seyne sur Mer à L’Impasse pour une soirée concert partagée avec l’artiste Auren (Naïve) en 2014.

En 2015 il remonte sur les planches au théâtre dans la comédie satirique écrite par Laurence Briata et Nicolas Ronceux « L’Héritage était-il sous la jupe de papa » dans le rôle de Vincent. Il réalise cette même année son premier court métrage « L’oublié (The Unrecalled) » d’après le scénario de Laura Leoni, produit en collaboration avec Xavier-Adrien Laurent, film dont il signe également la bande originale.

Stéphane rejoint en septembre 2015 une nouvelle fois la troupe de Roméo et Juliette dans le rôle de Benvolio pour une tournée à Séoul (Corée du sud) avant d’attaquer l’année 2016 au théâtre en tant que comédien, pour un retour attendu de « L’Héritage était-il sous la jupe de papa » au théâtre Côté Cour.