Le Mot de l’Auteur…

Pourquoi joue-t-on encore « Roméo et Juliette » des siècles après l’oeuvre de William Shakespeare ?

Parce que mourir d’amour à 15 ans est le plus « beau » et le plus effroyable des destins. Parce qu’un geste aussi absolu et définitif que de préférer mourir ensemble plutôt que vivre séparés, restera à jamais le plus fou des mystères et la plus limpide des preuves d’Amour.

Parce que la vie sans amour n’est rien.

La création de la Comédie Musicale à Paris en 2001 fut un tel succès qu’après la Suisse et la Belgique, le spectacle voyage depuis dans le monde entier. Angleterre, Canada, Hollande et Belgique Flamande, Hongrie, Russie, Autriche, Corée et Taiwan.

Avec L’Asia Tour de 2007 nous avons pu proposer au Public un nouveau show. Un Décor « coliséen » gigantesque avec deux très hautes tours où vivent les Capulets et les Montaigus. De nouveaux Costumes plus colorés et plus adaptés à la nouvelle chorégraphie, et même quatre nouvelles chansons qui enrichissent la dramaturgie.

Plus de 400 000 personnes ont applaudi le nouveau Cast en Asie. Damien Sargue et Tom Ross étant les seuls survivants de Paris… Comment se passer de la Grâce du premier et de la force du second ?

Cette Nouvelle Version, revenue à Paris en 2010, offre la quintessence de toutes les versions déjà jouées dans le monde entier, et nous l’espérons une version « référence » pour le futur.

L’Asia Tour a repris en 2009, 2012, 2015 à Séoul, Taipei et a poursuivi sa route jusqu’en Chine et au Japon.

Il continue aussi à être interprété partout dans le monde, après la Slovaquie, le Mexique, le Japon et la Russie, il a pris vie dans les belles arènes de Vérone, et se joue jusqu’en Israël, diffusant un message universel d’amour à travers le monde…

signature

Gérard Presgurvic