cast2012

« Roméo et Juliette », un drame fatal se prépare pour ces amants adolescents, nés sous la pire des étoiles, et rien, sinon leur mort, n’apaisera la haine inexplicable que se vouent leurs nobles familles. Le destin va se jouer cruellement de leur amour et ils iront jusqu’à la mort. Ils incarnent toute la tragédie de la jeunesse révoltée au nom de l’amour contre le conformisme et la stupidité du monde adulte.

Histoire emblématique, avec tous les ingrédients du romanesque, amours contrariés, mariage secret, filtre magique, fausse mort, hasards, malentendus fatals…

Les amants de Vérone ont acquis le statut d’immortalité, grâce aux mots de Shakespeare certainement, mais surtout grâce à la force obstinée de leur amour, au delà de la mort.

La haine trouvera toujours mille arguments pour se nourrir elle même. Mais quand elle en vient à détruire les plus belles fleurs de la jeunesse, les raisons de haïr en deviennent absurdes.

Manifestement, ce message n’a rien perdu de son actualité. C’est en tout cas ce qu’a pensé Gérard Presgurvic en décidant, à son tour, de s’attaquer à ce mythe.